Disciplines

Montée des taureaux 20140317_170406-1_0

Imaginez un cowboy ne pesant pas plus de 68 kg (150 lb) attaché à un taureau de plus de 900 kg (2000 lb) à l’aide d’un câble tressé à plat qui ceinture le torse de l’animal… On fait alors une boucle que l’on repasse autour de la main qui le retient au taureau. Le cowboy doit rester sur l’animal pendant 8 secondes, il sera jugé sur son style et le taureau jugé sur la hauteur de ses sauts et la vitesse avec laquelle il pivote sur lui même.

 

image site barebackChevaux sauvages sans selle

Le cowboy se tient d’une seule main à une poignée qui ceinture le torse du cheval. Ce dernier doit avoir les talons de ses bottes au-dessus de l’épaule du cheval dès son premier saut hors de la chute et doit ensuite remonter ses genoux le plus près de ses épaules en rythme avec les ruades du cheval. Le cowboy doit effectuer ces prouesses tout en gardant ses pieds pointés vers l’extérieur. Cette discipline est sans aucun doute la plus éprouvante physiquement. Maintenant, il faut le voir pour le croire! Achetez votre billet dès maintenant!

 

site saddlebroncChevaux sauvages avec selle

Reconnue comme la discipline classique du rodéo, la monte des chevaux sauvages avec selle exige que le cowboy se tienne d’une seule main à un câble tressé attaché au licou du cheval. Au premier saut hors de la chute, le cowboy doit marquer sa monture, c’est-à-dire qu’il doit avoir les talons de ses bottes au-dessus de l’épaule du cheval. Ensuite, il doit glisser ses talons jusqu’à l’arrière de sa selle en suivant le rythme des ruades. Il doit cependant prendre soin de garder ses pieds pointés vers l’extérieur.